Afrique de l’Est: Soutien aux enfants le long des routes migratoires

Les mouvements migratoires transfrontaliers présentent de graves risques pour les enfants. Nombre d’entre eux font face à de grands défis lors de ces déplacements, particulièrement dans la région de l’Afrique de l’Est.

Les enfants en fuite en Afrique de l’Est viennent principalement d’Éthiopie, de Somalie et d’Érythrée. Les chiffres disponibles montrent une augmentation du nombre d’enfants en fuite dans la région.

Le long de la route migratoire de l’Afrique de l’Est vers l’Égypte ou la Libye (ou éventuellement vers l’Europe), nous mettons en œuvre un projet régional de dix ans en Éthiopie, au Soudan et en Égypte. Nous poursuivons ainsi deux objectifs principaux:

  • Nous voulons tout d’abord nous assurer que les enfants en fuite aient rapidement accès à un abri, à une protection et à des services de santé.
  • Enfin, nous aidons les pays situés le long des routes migratoires d’Afrique de l’Est à faire face aux conséquences de la situation, notamment en ce qui concerne les enfants.

Le projet vise à fournir une assistance aux enfants et aux jeunes en péril pendant la fuite. Une attention particulière est accordée à ceux qui sont les plus vulnérables aux abus et à l’exploitation: les filles et les jeunes femmes, les enfants non accompagnés, les mineurs vivant ou travaillant dans la rue, les enfants et les jeunes menacés par la traite des êtres humains ainsi que les jeunes enfants et les bébés voyageant avec leur famille.

Icon Stift

Objectif 1 Les droits de l’enfant et des adolescents dans des situations précaires seront respectés et leur donneront la possibilité d’améliorer leur perspective d’avenir.

Icon Haus

Objectif 2 Les organisations nationales et locales offrent aux enfants et aux jeunes une protection efficace et un soutien vital.

Icon Dialog

Objectif 3 Les pays situés le long des routes migratoires d’Afrique de l’Est disposent de politiques de protection de l’enfance et de capacités suffisantes pour renforcer l’autonomie des enfants et des jeunes en situation de vulnérabilité lorsqu’ils sont en fuite.

272 Mio.

millions de personnes dans le monde vivaient en dehors de leur pays natal. Les migrations ont augmenté de manière spectaculaire au cours de la dernière décennie et le cadre politique de la mobilité mondiale a rapidement évolué.

Rayan (2) du Somalie

Défis pour les enfants et les adolescents en fuite

Les personnes migrent pour diverses raisons. Certaines choisissent de quitter le pays pour rechercher des possibilités d’éducation et d’emploi ou pour échapper à la pauvreté. Cependant, beaucoup sont forcés de fuir en raison de catastrophes naturelles ou du changement climatique, de conflits armés et de la violence, de la discrimination ou de la persécution.

Quelle que soit la raison de leur fuite, les enfants, en particulier ceux qui se retrouvent seuls, sont extrêmement vulnérables à divers risques, notamment la violence physique et sexuelle ainsi que l’exploitation et les abus. Ils sont souvent dépourvus de tout moyen de protection, de quoi satisfaire leurs besoins fondamentaux et de dignité.

De plus, un certain nombre d’obstacles sociaux, physiques, organisationnels et juridiques empêchent souvent les enfants et les jeunes en fuite de recevoir l’aide dont ils auraient expressément besoin. Dans de nombreux pays d’Afrique de l’Est, la législation ne tient pas compte de la vulnérabilité particulière des enfants en fuite et ne leur accorde pas une protection adéquate.

Les études menées dans le cadre de nos projets montrent que les enfants en fuite séjournent principalement dans les centres urbains et qu’ils sont particulièrement exposés à des risques élevés au passage des frontières.

Les enfants en fuite sont, comme tous les autres enfants, protégés par la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant. Cette dernière s’applique également aux enfants qui viennent d’un autre pays.

Éthiopie

Bus à la gare routière principale d'Arba Minch. Des milliers d'enfants sont aujourd'hui sur les routes d'Éthiopie.

Assistance ciblée le long des routes migratoires

Pour assurer la protection des enfants qui fuient l’Afrique de l’Est en traversant la frontière vers un autre pays, nous avons développé une approche unique qui peut être mise en œuvre à la fois au niveau national et international. Le développement d’un projet novateur basé sur les itinéraires permet de répondre avec souplesse et réactivité aux besoins de protection des enfants voyageant par les principaux points de passage des pays de transit et de destination.

Dans le cadre du projet, par exemple, les centres de services communautaires en Éthiopie, en Égypte et au Soudan servent de salles de sécurité statiques où les enfants réfugiés peuvent accéder à des informations pertinentes, à des services de protection et à une aide d’urgence. Ils peuvent également recevoir une aide à l’enregistrement dans le pays et une assistance juridique ainsi qu’être orientés vers des refuges et des professionnels de la santé.

De plus, nous visons à établir un réseau interrégional de services et de structures d’accueil pour les enfants et les jeunes le long d’itinéraires et de lieux fréquemment utilisés, reliant notamment les grands centres urbains (Addis-Abeba, Khartoum et le Grand Caire) et les points stratégiques le long des routes de migration où les enfants et des jeunes en fuite sont le plus vulnérables.

Soutenez notre travail

Save the Children travaille là où l'aide est la plus urgente. Aidez dès maintenant!

Votre don pour
les enfants dans le besoin