Amélioration de la santé et de la nutrition au Myanmar

Les conflits et autres défis structurels au Myanmar rendent les soins dans la région de Kayin (Karen) très difficiles. En réaction aux longues années de conflits et le soutien des efforts de paix, le projet des soins de santé des jeunes enfants est le premier projet de soutien pour la mise en œuvre du système de santé.

Nous mettons en place un projet de soins de santé primaires pour la population dans plus de 190 villages du district Kawkareik de la région de Kayin (Karen). L’objectif du projet est de favoriser l’accès aux soins de santé primaires et à la nutrition aux groupes de population défavorisés des zones rurales. La santé mère-enfant doit particulièrement être améliorée.

Un élément majeur du projet est de sensibiliser la population aux sujets relatifs à la santé et à la prévention. Cette sensibilisation participe activement à l’amélioration du système de santé et est incluse dans la réforme de la santé. Le projet concerne aussi bien les villages contrôlés par le gouvernement que ceux gérés par des groupes ethniques.

Icon Medikament

Objectif 1 Dans les zones rurales des communautés cibles du sud-est du Myanmar, la disposition équitable de services basiques de santé et de nutrition, tous deux de qualité, sera améliorée.

Icon Informieren

Objectif 2 Les communautés sont habilitées à améliorer l’état de santé et la gouvernance.

Icon Gesundheit-und-Ernaehrung

Objectif 3 Les systèmes de santé dans le sud-est du Myanmar seront coordonnés et renforcés.

Auxiliaires de santé qualifiés dans les communautés

Un des auxiliaires de santé qualifiés de Save the Children mesure la circonférence du bras d’un enfant afin de déterminer le degré de malnutrition.

Contexte

Depuis que le Myanmar a obtenu son indépendance vis-à-vis de l’ancienne puissance coloniale britannique, peu après la Seconde Guerre mondiale, des combats d’indépendance perdurent dans la région de Kayin (Karen), à la frontière est du pays. Différents groupes ethniques, parmi eux le peuple de Kayin, réclament l’indépendance, ce qui renforce le conflit.

Le Myanmar est toujours en développement. Le nouveau gouvernement a pris la tête de la construction de la nation, mais continue à faire face à de nombreux défis dans tous les États qui restent en conflit ou en situations instables.

La poursuite du conflit rend également très difficile la prestation de services de santé dans la région de Kayin (Karen). Malgré quelques progrès, l’infrastructure sanitaire est encore souvent déficiente, les médicaments sont rares, les capacités du personnel doivent être renforcées et le ministère de la Santé du Myanmar a un accès limité aux zones contestées. En conséquence, plus d’un tiers des enfants meurent avant leur cinquième anniversaire. Nous avons ainsi mis en place le premier projet de soutien à la mise en œuvre du système de santé pour améliorer la situation sanitaire des jeunes enfants dans cette région.

Si la santé est un pont vers le bonheur, ce projet en est l’ingénieur!

Une partie prenante du projet

Mise en œuvre

Depuis le début du projet en 2016, l’objectif était d’équiper les 43 centres de santé de la région du projet et de former le personnel de santé. Les thèmes abordés comprenaient les soins mère-enfant ainsi que les soins d’urgence à la naissance.

L’une des plus grandes réussites du projet est que le travail est effectué à la fois dans les communautés pro-gouvernementales et dans celles d’opposition: tous les acteurs travaillent ensemble, échangent des informations et créent un espace pour d’autres types de coopération.

En renforçant les systèmes de santé et en consolidant la communauté, les soins de santé seront améliorés. Dans la première phase du projet, trois résultats ont été obtenus: une amélioration de l’offre et de la demande du système de soins de santé ainsi qu’un environnement favorable.

Cette approche est actuellement poursuivie dans la deuxième phase avec un accent plus marqué sur les domaines techniques pour améliorer la prestation de services. Cette approche globale a le potentiel de renforcer les politiques de santé locales afin que les communautés cibles puissent réaliser leur droit à la santé, avoir accès à l’information et être en mesure de fournir un retour d’information constructif sur les services de santé.

Icon Erwachsener-Kind

160'000 personnes Avec les services de santé du projet, nous touchons chaque mois en moyenne 160 000 personnes, dont notamment des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans.

Soutenez notre travail

Save the Children est actif là où l'aide est la plus urgente. Aidez-nous à vous aider!

Votre donation pour
les enfants dans le besoin